mardi 30 décembre 2008

French Yule Log


Le défi des Daring Bakers de ce mois nous est offert par The adventurous Hilda de Saffron and Blueberry et Marion de Il en faut peu pour être heureux. Elles ont choisi la recette de bûche à la française de Flore de Florilège Gourmand.
This month's challenge is brought to us by The adventurous Hilda from Saffron and Blueberry and Marion from Il en Faut Peu Pour Etre Heureux. They have chosen a French Yule Log by Flore from Florilege Gourmand.
Cette recette comporte 6 éléments différents à préparer mais se font tous rapidement et sans trop de difficulté. Ce petit dessert soyeux, doux, chocolaté fond dans la bouche... Quelle merveille! J'ai fait la recette en petites portions individuelles et je pense que ce n'est pas la meilleur façon de le servir puisque les saveurs des différents étages, trop minces, n'étaient pas assez distinctes, c'est l'amalgame de toutes ces saveurs qui régnait dans la bouche... quand même!!!

French Yule Log

Feuilleté praliné
100 g. de chocolat au lait
1 2/3 c. à tab. de beurre
2 c. à tab. de praline (ou simplement noisettes hachées)
60 g. de céréales Rice-Crispies ou de Corn Flakes légèrement écrasée

Fondre le chocolat et le beurre dans un bain-marie. Ajouter la praline et les céréales, mélanger rapidement et verser sur une feuille de papier ciré, couvrir d'une autre feuille et écraser au rouleau à pâte de façon à obtenir un forme plus large que celle désirée pour la bûche. Réfrigérer.

Crème brûlée

1/2 t. de crème 35%
1/2 t. de lait
4 jaunes d'oeufs
2 c. à tab. de sucre
1 c. à thé de vanille

Mélanger ensemble la crème et la lait. Fouetter les jaunes d'œufs et le sucre ensemble, sans pour autant que le mélange ne devienne blanc. Verser le mélange de crème sur les œufs et bien mélanger. Avec un chiffon mouillé, essuyer le fond du moule qui servira à la cuisson et tapisser de papier parchemin. Verser la crème dans le moule et cuire à 210F pour environ 1 heure. Le tour sera ferme mais le centre le sera moins. Après le refroidissement, congeler pour au moins 1 heure avant de couper dans la forme désiré ou pour simplement facilité l'assemblage.

Biscuit dacquoise
3/4 t. + 1 c.à tab. d'amandes en poudre
1/2 t. de sucre à glacer
2 c. à tab. de farine
3 blancs d'oeufs
4 c. à tab. de sucre

Munir une plaque à biscuit d'un papier parchemin graissé, réserver. Préchauffer le four à 350F.
Mélanger ensemble les amandes en poudre le sucre à glacer et tamiser par dessus la farine. Battre les blancs d'œufs en y versant graduellement le sucre pour obtenir une meringue ferme. Verser le mélange d'ingrédients secs dans les œufs et plier à la spatule. Étendre ce mélange sur le papier parchemin préparé de façon à ce que la pâte soit un peu plus large que la forme finale désiré et qu'elle soit épaisse d'environ 1/3 po. Mettre au four 15 min. ou jusqu'à ce que le biscuit soit doré. Laissé refroidir et coupé la forme désirée.

Mousse au chocolat
1 1/4 c. à thé de gélatine en poudre
3 jaunes d'œufs
3 c. à tab. de sucre
1 1/2 c. à thé de sirop de maïs
0.5 oz (15 g.) d'eau
1 1/2 t. de crème 35%
175 g. de chocolat noir haché

Mélanger la poudre de gélatine dans un petit peu d'eau froide et mettre de côté. Battre les jaunes d'œufs pour environ 5 minutes, pour qu'ils soient de couleur très pâle. Cuire le sucre, le sirop de maïs et l'eau environ 3 minutes ou jusqu'à ce que le thermomètre à bonbon indique 244F. Ajouter ce sirop dans les œufs en le versant en trait mince et continue tout en prenant soin de laisser tourner le batteur. Laisser tourner le mélangeur pour un autre 5 minutes, la pâte doit être épaisse et mousseuse. Pendant ce temps, dans un bain-marie, faire chauffer 2 c. à tab. de crème et ajouter le chocolat, mélanger pour le fondre. Fouetter le reste de la crème. Verser le chocolat sur la gélatine, mélanger et laisser refroidir un peu. Ajouter au chocolat 1/2 t. de crème fouettée puis ajouter les jaunes d'oeufs mousseux. Y plier le reste de la crème fouettée.

Ganache au chocolat
4 c. à tab. de sucre
2/3 t. + 1 c. à tab. de crème 35%
135 g. de chocolat noir haché
3 1/2 c. à tab. de beurre non-salé mou

Mettre le sucre dans une casserole et chauffer pour en faire un caramel. Entre-temps, faire chauffer la crème. Lorsque le sucre atteint un couleur ambre foncé, y verser la crème chaude et mélanger à la cuillère de bois. Verser ce caramel sur le chocolat et laisser fondre quelque secondes. Ajouter le beurre et fouetter vigoureusement pour que la préparation soit lisse et brillante.

Glaçage au chocolat noir
1/2 c. à tab. de gélatine en poudre
1/4 t. de crème 35%
5 c. à tab. de sucre
1/4 t. d'eau
1/3 t. de cacao

Diluer la gélatine dans un peu d'eau froide, réserver. Faire bouillir le reste des ingrédients et cuire pour 3 minutes additionnelles. Ajouter la gélatine au mélange de chocolat, bien mélanger. Vérifier fréquemment la texture du glaçage, du moment qu'elle est assez épaisse, en napper la bûche.

Étape 1 (peut être préparé la veille): Préparer le feuilleté praliné, la crème brûlée et le biscuit dacquoise. Couper tout ces élément pour qu'il soit légèrement plus petit que le moule utilisé à l'exception du biscuit dacquoise qui sera sous la bûche et donc, égal à la grandeur du moule.
Étape 2: Tapisser le moule de pellicule plastique. Préparer la mousse au chocolat. Avec une poche à pâtisserie, mettre le tiers de la mousse au chocolat dans le fond du moule, insérer la crème brûlée. Verser un autre tiers de mousse au chocolat, insérer une feuille de feuilleté praliné et couvrir du dernier tiers de la mousse au chocolat. Congeler.
Étape 3: Préparer la ganache au chocolat et la verser sur la mousse au chocolat congelé. Presser un biscuit dacquoise sur la ganache et remettre au congélateur.
Étape 4: Préparer le glaçage au chocolat. Retirer la bûche de son moule et retirer la pellicule plastique. Napper le glaçage sur la bûche et remettre au congélateur.
Laisser la bûche dégeler au réfrigérateur 30 minutes avant de servir.
Imprimer la recette.

mardi 23 décembre 2008

Pudding au chocolat


O.k... j'arrive... ouf! Après avoir délaissé mon blog + visiter les blogs que j'aime et même ... l'ordinateur au complet, je reviens! J'ai manqué la semaine dernière des Mardis avec Dorie, et cette semaine je ne fais même pas la recette suggérée par Spatulas, Corkscrews & Suitcases by Donna, c'est-à-dire le pudding butterscotch. Je reste quand même dans l'esprit des puddings et j'ai essayé une recette que je n'avais pas encore faite, celle du pudding au chocolat. J'en ai essayé d'autres recettes dans le passé, mais celle-ci, je l'adopte comme ma préférée: rapide et soyeuse, parfaitement chocolatée, une vraie petite merveille!

Pudding au chocolat

2 1/4 t. de lait
6 c. à tab. de sucre
2 c. à tab. de cacao
2 c. à tab. de fécule de maïs
1/4 c. à thé de sel
1 oeuf
2 jaunes d'œufs
5 onces de chocolat mi-amer, fondu et encore tiède
2 c. à tab. de beurre non-salé coupé en 4 morceaux et à température ambiante
1 c. à thé de vanille

Porter à ébullition 2 t. de lait et 3 c. à tab. de sucre. Pendant que le lait chauffe, mettre le cacao, la fécule de maïs et le sel dans le robot et mélanger. Déposer ce mélange sur un papier ciré et mettre les 3 autres c. à tab. de sucre, les œufs et les jaunes d'œufs dans le robot et faire tourner 1 minute. Essuyer les rebords du bol avec une spatule et ajouter le restant du lait (1/4 t. ), pulser juste assez pour mélanger puis ajouter les ingrédients secs et mélanger ensemble.
Pendant que le robot tourne, verser lentement le mélange de lait chaud. Laissez tourner quelques secondes et verser toute la préparation dans le chaudron. Fouetter sans jamais arrêter sur feu moyen environ 2 minutes, jusqu'à la préparation devienne épaisse et que quelques bulles remontent doucement à la surface. Il ne faut pas que le pudding bouille, baisser le feu si nécessaire.
Remettre le pudding dans le robot, et pulser quelques fois. Ajouter le chocolat, le beurre et la vanille et pulser juste pour que tout soit bien incorporé.
Verser dans 6 ramequins, pour éviter la formation d'une peau sur le dessus des puddings, presser une pellicule plastique directement sur le pudding. Réfrigérer pour au moins 4 heures.

Imprimer la recette

mercredi 10 décembre 2008

mardi 9 décembre 2008

Biscuits au sucre de grand-maman


Encore des biscuits merveilleux! Que vous ayez le cœur à faire des biscuits à l'emporte-pièce ou simplement un boudin de pâte pour faire des biscuits tranchés, cette recette est parfaite. Simple ou décoré, selon les goûts, il est possible d'ajouter un tas d'ingrédients à la recette: zestes, noix, épices, noix de coco, chocolat râpé. C'est Ulrike de Küchenlatein qui a proposée cette recette pour le Mardis avec Dorie. Le petit biscuit de Noël par excellence!

Biscuits au sucre de grand-maman

2 t. de farine
1/2 c. à thé de sel
1/2 c. à thé de poudre à pâte
1/2 t. + 2 c. à tab. de beurre (10 c. à tab)
3/4 t. de sucre
1 gros œuf
1 gros jaune d'œuf
1 c. à thé de vanille

Décoration:
Sucre brut
Jus d'un citron
Sucre à glacer
Colorant alimentaire

Tamiser ensemble la farine, le sel et la poudre à pâte.
Dans le bol du mélangeur, battre le beurre une minute pour le rendre crémeux. Ajouter le sucre et battre 2 minutes, jusqu'à ce que le mélange soit pâle et léger. Ajouter l'œuf et le jaune d'œuf, battre encore 2 minutes, puis ajouter la vanille. Réduire la vitesse du mélangeur et ajouter le mélange de farine, brasser juste assez pour incorporer, cette pâte est meilleure lorsqu'elle n'a pas été trop travaillée. Déposer la pâte sur le comptoir et diviser en 2. Rouler en boudins d'environ 2 pouces de diamètre et envelopper d'une pellicule plastique. (Pour les biscuits à l'emporte-pièce, former un disque). Réfrigérer la pâte 2 heures. À ce stade la pâte peut être réfrigérée 3 jours ou congelée 2 mois.
Placer la grille au centre du four et préchauffer à 350F. Munir 2 plaques à biscuits de papier parchemin.
En travaillant avec un boudin de pâte à la fois, le rouler dans le sucre brut en pressant légèrement pour former un enrobage. Avec un couteau tranchant, couper des tranches d'1/4 pouce d'épaisseur. Déposer sur une plaque en laissant 1 1/2 pouces entre chaque biscuit. Cuire 9-11 minutes en prenant soin de tourner la plaque à la mi-cuisson. Les biscuits doivent être fermes, mais sans coloration. Laisser reposer dans la plaque une minute avec de les transférer sur une grille.
Préparer le glaçage en mélangeant suffisamment de jus de citron au sucre à glacer pour obtenir la consistance désirée. Colorer avec une petite goutte de colorant alimentaire et décorer à votre goût, sur des biscuits bien refroidis évidemment.

Imprimer la recette.

samedi 6 décembre 2008

Cannellonis gratinés incroyables au chou-fleur et brocoli


Ce plat est vraiment incroyable, tel que son nom l'indique. Un plat végétarien sans que la viande ne nous manque. Le mariage de tout ces goûts en font un plat réconfortant sans la lourdeur. Le goût du brocoli et du chou-fleur est à peine perceptible, croyez moi, il y a un petit garçon ici qui n'aime ni l'un et ni l'autre de ces légumes et il a demandé une deuxième assiettée de ce merveilleux plat de pâtes. La préparation, sans la cuisson, est très simple mais dure environ 1 heure, je suggère donc de faire la préparation de légumes à l'avance, question d'alléger la tâche juste avant le repas!

Cannellonis gratinés incroyables au chou-fleur et brocoli

1 livre de brocoli lavé, coupé en morceaux (tiges incluses)
1 livre de chou-fleur lavé, coupé en morceaux
Huile d'olive
5 gousses d'ail finement tranchées
Un petite poignée de thym frais ou une pincée de thym séché
1 pincée de piments broyés
2 t. de sauce tomate
Vinaigre de vin rouge
2 t. de crème fraîche
7 onces de parmesan râpé
16 tubes de cannelloni
Une poignée de feuilles de basilic
7 onces de mozzarella

Préchauffer le four à 375F. Faire bouillir de l'eau salée dans une grande casserole, y mettre les brocolis et les choux-fleurs. Cuire 5-6 minutes, puis égoutter en prenant soin de réserver l'eau de cuisson.
Chauffer une grande poêle, ajouter de l'huile d'olive et faire revenir une minute l'ail avec le thym et le piment broyé. Ajouter les légumes cuits avec environ 4 c. à tab. d'eau de cuisson, bien mélanger. Couvrir la poêle d'un couvercle non-ajusté et laissez cuire lentement, 15 à 20 minutes en brassant régulièrement. (Sur-cuire les légumes intensifiera leur goût en plus de donner la texture nécessaire à cette recette) Pour les 5 dernières minutes de cuisson, retirer le couvercle pour laisser la vapeur s'échapper. Prendre un pilon et écraser les légumes, goûter le mélange et ajouter sel et poivre au goût, puis étendre sur une plaque de cuisson pour accélérer le refroidissement. Pendant ce temps, choisissez un plat de cuisson de bonne dimension pour les cannellonis, y verser la sauce tomate, saler et y verser un trait de vinaigre de vin.
Pour faire une sauce blanche rapide, mélanger la crème fraîche avec la moitié du parmesan, un peu de sel et de poivre et un peu d'eau de cuisson des légumes, juste assez pour alléger la texture de la sauce.
Mettre les légumes refroidis dans un sac de plastique, couper un coin. Tourner le dessus du sac et faire sortir les légumes par le trou dans les cannellonis, remplir pleinement. Placer les pâtes sur la sauce tomate. Déposer par-dessus les feuilles de basilic, puis recouvrir uniformément de la sauce blanche. Assaisonner de sel et de poivre, saupoudrer du reste du parmesan et couvrir de mozzarella. Cuire dans le four préchauffer 30-40 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré et que la préparation bouillonne.
Servir avec une bonne salade arrosé de jus de citron et d'un bon pain croustillant.

Source: Jamie Oliver
Imprimer la recette

mardi 2 décembre 2008

Sablés Linzer


Des petits sablés amusant à faire et tellement, mais tellement bons! Le goût de noix est très présent, ce sont des sablés pas trop durs et qui non plus, ne tombent pas en poussière quand on les croque. Certainement un des meilleurs biscuit que j'ai mangé dans la catégorie "biscuits croquants" et si en plus ils sont fourrés au chocolat, alors là...
Merci à Noskos de Living the life pour ce choix dans le cadre des Mardis avec Dorie.
Je vous donne la recette telle que je l'ai fait, avec mes légères modifications de la recette originale.
Sablés Linzer
Rendement: 50 sablés ou 25 sablés-sandwich

1 t. d'amandes en poudre
1/2 t. de noisettes en poudre
1 1/2 t. de farine
1/4 c. à thé de cannelle
1/4 c. à thé de sel
1/4 c. à thé de clou de girofle moulu
1 gros œuf
2 c. à thé d'eau
1/2 t. de beurre non-salé à température ambiante
1/2 t. de sucre

4 onces de chocolat mi-amer
1/4 t. de crème épaisse
1 c. à tab. de beurre non-salé à température ambiante

Mélanger ensemble les noix moulues, la farine, la cannelle, le sel et le clou de girofle moulu.
Avec une fourchette battre ensemble l'œuf et l'eau.
Dans le bol du mélangeur, battre le beurre et le sucre ensemble pour rendre lisse, environ 3 minutes. Ajouter l'œuf battu avec l'eau et battre une autre minute. Réduire la vitesse du mélangeur et ajouter les ingrédients secs, battre juste assez pour incorporer. Diviser la pâte en deux. En travaillant avec une moitié à la fois, déposer la pâte sur une pellicule plastique ou un papier parchemin, déposer un autre papier sur la pâte et aplatir en un disque avec les mains. Puis, avec le rouleau à pâte écraser la pâte entre les deux papiers de façon à obtenir une pâte d'une épaisseur d'1/4 de pouce. Laisser la pâte entre les deux feuilles et recommencer la même opération avec la seconde moitié de pâte. Transférer les pâtes sur une plaque à cuisson (pour qu'elle reste bien à plat) et mettre au réfrigérateur 2 heures ou au congélateur 45 min.
Centrer la grille du four et préchauffer à 375F. Munir deux plaques de papier parchemin. Sortir une pâte du réfrigérateur et enlever la feuille du dessus. Avec un emporte-pièce de 2 pouces de diamètre couper un maximum de biscuits, pour faire des sablés avec un trou, utiliser la partie la plus grande d'une douille à glacer et perforer le centre de la moitié des sablés. Transférer sur une plaque préparée. (Garder les retailles de pâte) Cuire, une plaque à la fois, 11-13 minutes, ou jusqu'à ce que les sablés soient légèrement dorés. Laisser refroidir les sablés sur une grille.
Répéter le même processus pour l'autre moitié de pâte, puis récupérer les retailles, former une boule, aplatir entre 2 feuilles et réfrigérer pour faire ensuite d'autres sablés.
Pour faire la garniture, hacher le chocolat et faire chauffer la crème. Verser la crème sur le chocolat et laisser fondre une minute. Avec un petit fouet, brasser le chocolat jusqu'à ce qu'il soit lisse, puis incorporer le beurre. Pour une texture tartinable, mettre au réfrigérateur quelques minutes. Déposer une petite cuillerée de cette ganache sur l'endos d'un sablé bien refroidi et terminer en y collant un deuxième, celui-ci percé.
Imprimer la recette.

samedi 29 novembre 2008

Gâteau au caramel, glaçage au beurre caramélisé


Le défi proposé par les Daring bakers ce mois-ci est un gâteau au caramel avec son glaçage au beurre caramélisé... Sucré? oui très, mais tellement bon! C'est en plein le genre de gâteau que j'aime: dense et humide et même aucun signe de sécheresse à l'horizon après 3 jours au comptoir. Je pense que c'est un gâteau qui se partage, ça plaît à un grand nombre de personne et c'est pas la chose à garder à la vue dans la cuisine! Sans plus tarder, voici la recette:

Gâteau au caramel
Recette de Shuna Fish Lyndon

10 c. à tab. de beurre non-salé à température ambiante
1 1/4 t. de sucre (ou 3/4 t. pour couper un peu!)
1/2 c. à thé de sel
1/3 t. de sirop de caramel (voir recette plus bas)
2 œufs à température ambiante
Un trait de vanille
2 t. de farine tout-usage
1/2 c. à thé de poudre à pâte
1 t. de lait à température ambiante

Préchauffer le four à 350F. Beurrer un moule de 9po. de diamètre et de 2-2,5 po. de hauteur.
Dans le bol du mélangeur, crémer le beurre, ajouter le sucre et le sel et continuer de battre jusqu'à ce que le mélange soit léger et aéré.
Lentement, verser le sirop de caramel dans le bol. Bien racler le fond du bol et augmenter la vitesse du mélangeur. Ajouter les œufs et la vanille, un peu à la fois en mélangeant bien après chaque addition. Battre pour obtenir un mélange léger et uniforme.
Tamiser ensemble la farine et la poudre à pâte. Avec le mélangeur tournant à la vitesse la plus basse, ajouter 1/3 de farine, puis ajouter la moitié du lait et ainsi de suite pour terminer avec la farine, bien mélanger entre les additions. Retirer le bol du mélangeur, terminer de mélanger à la spatule, verser dans le moule préparé et placer le moule sur une plaque. Cuire pour 30 minutes, faire une rotation au gâteau et cuire un autre 15-20 minutes ou jusqu'à ce qu'un bâton inséré au centre du gâteau en ressorte propre.
Le gâteau se conservera 3 jours au comptoir.

Glaçage au beurre caramélisé

12 c. à tab. de beurre non-salé
1 livre de sucre à glacer, tamisé
4-6 c. à tab. de crème épaisse
2 c. à thé de vanille
2-4 c. à tab. de sirop de caramel (voir recette plus bas)
Sel de mer ou casher au goût

Cuire le beurre jusqu'à ce qu'il brunisse. Passer à travers un tamis très fin dans le bol du mélangeur et laisser refroidir. À vitesse lente, ajouter le sucre à glacer, un peu à la fois. Quand il semblera que le beurre ne peut absorber plus de sucre, ajouter un peu de crème ou de sirop au caramel. Répéter jusqu'à ce que le mélange soit lisse et que tout le sucre à glacer soit incorporé. Saler au goût.

Sirop de caramel

2 t. de sucre
1/2 t. d'eau
1 t. d'eau (pour arrêter le processus de caramélisation)

Dans une petite casserole profonde, mélanger le sucre avec l'eau. Mouiller le tour intérieur du chaudron à l'aide d'un pinceau pour empêcher la formation de cristaux de sucre. Ouvrir le feu au plus fort sous la casserole et cuire jusqu'à ce le sucre tourne en une belle couleur ambrée. Verser précautionneusement la tasse d'eau dans le caramel (porter un gilet à manche longue et mettre une mitaine de four pour verser l'eau, le caramel revolera).
Sur un feu moyen, fouetter le caramel jusqu'à ce qu'il réduise et qu'au touché du caramel refroidi sur l'endos d'une cuillère colle entre les doigts.

Cette recette est une création de Shuna Fish Lydon dont le site est Eggbeater. Et c'est avec l'aide de Dolores du site Chronicles in culinary curiosity, d'Alex du site Blondies and brownies et de Jenny du site Foray in food que ce défi à été organisé. Si aussi vous souhaitez voir cette recette faite de la main de Shuna Fish Lydon, voici le lien.

Imprimer la recette

samedi 22 novembre 2008

Cake aux kiwis et aux pépites de chocolat


Cette recette m'a été refilée par ma grande amie Mélanie, quelle merveilleuse petite trouvaille! Facile à faire, moelleux et tendre à souhait. Petits gâteaux gagnants auprès des enfants!

Cake aux kiwis et aux pépites de chocolat

1 t. de farine
1/3 t. de sucre
3/4 c. à thé de bicarbonate de soude
1/4 c. à thé de poudre à pâte
2 œufs
50 ml. de lait
Jus d'1/2 citron
3 kiwis tranchés finement
1/2 t. de pépites de chocolat

Beurrer en enfariner 8 petits moules à cake ou un grand moule. Préchauffer le four à 350F (180C).
Dans un bol, mélanger ensemble la farine, le sucre, la bicarbonate de soude et la poudre à pâte. Ajouter les œufs et le lait, bien mélanger, puis incorporer le jus de citron. Ajouter les kiwis et les pépites de chocolat et brasser doucement.
Verser dans les moules et cuire environ 20 min. pour les petits cake ou 35-40 min. pour un grand moule ou jusqu'à ce qu'un petit bâton inséré au centre en ressorte propre (il ne faut pas de pâte sur le bâton, mais sera mouillé par les kiwis).

mercredi 19 novembre 2008

Muffins santé


J'ai toujours bonne conscience lorsque je prépare quelque chose pour manger à la sauvette, bon au goût et excellent pour la santé. Sans sucre, remplie de fibres, cette recette est vraiment très bonne. Je l'ai fait avec des poires, bananes, bleuets, pommes, fruits surgelés.. toujours meilleur! Les muffins, c'est pas long à faire, ni à cuire et la préparation de cette recette ne nécessite pas beaucoup d'ustensiles, donc très peu de nettoyage. Allez-y, y'a pas raison de s'en passer!

Muffins santé
Donne 12 gros muffins

2 t. de son de blé
1 t. de son d'avoine
1 t. de farine de blé
2 c. à thé de bicarbonate de soude
1 c. à thé de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à thé de sel
2 gros œufs
2/3 t. de lait
2/3 t. de yogourt
1/3 t. d'huile
2/3 t. de miel
1 c. à thé de vanille
2 t. de fruits des champs (ou autre)

Placer la grille au centre du four et préchauffer à 375F. Graisser ou déposer des papiers dans le moule à muffins.
Mélanger ensemble les ingrédients secs dans un grand bol, mettre de côté.
Mélanger ensemble le reste des ingrédients, sauf les fruits et verser dans le mélange d'ingrédients secs. Mélanger à la spatule juste assez pour incorporer les deux mélanges. Ajouter les fruits et mélanger doucement, sans trop brasser la pâte.
Remplir généreusement les moules préparés et cuire 20-25 minutes ou jusqu'à ce qu'un petit bâton inséré au centre en ressorte propre.
Servir tiède à la sortie du four ou conserver dans un contenant hermétique pour 3 jours au comptoir. Ces muffins peuvent aussi se congeler.
Imprimer la recette
La recette originale provient de ce site.

mardi 18 novembre 2008

Pudding au riz


Le pudding au riz, j'en avais déjà mangé il y a très longtemps mais je n'en avais jamais fait. Même si le goût est doux, c'est peut-être la texture ou son association avec de la nourriture d'hôpital qui ne me branche pas... je sais pas trop. Quand Isabelle des Gourmandises d'Isa a sélectionnée cette recette pour les Mardis avec Dorie, je me suis vraiment demandé si j'allais la faire. Puisque ça ne donnait que 4 portions et qu'il y avait l'option de la faire au chocolat, je l'ai fait et oui, j'ai bien apprécié cette recette.

Pudding au riz

1/4 t. de riz Arborio
2 t. d'eau
3 t. de lait
1/4 t. de sucre
2 onces de chocolat mi-amer haché finement

Mettre le riz et l'eau dans une casserole moyenne et porter à ébullition. Baisser le feu et laissez cuire à découvert pendant 10 minutes, puis égoutter le riz dans un tamis et rincer, mettre de côté.
Rincer la casserole, y verser le lait et le sucre et remettre à feu moyen. Dès que le lait commence à bouillir, ajouter le riz. Baisser le feu et laisser mijoter doucement, en brassant occasionnellement pour environ 30 min. Lorsque le pudding est presque prêt, les grains de riz seront visibles sous la couche de lait. Le pudding ne sera pas épais, mais le liquide sera absorbé à 80-90%.
Retirer la casserole du feu et ajouter le chocolat. Verser le pudding dans 4 petits bols. Presser une pellicule plastique directement sur le dessus du pudding pour éviter qu'une peau se forme sur le dessus et réfrigérer pendant 6 heures ou jusqu'à ce que le pudding soit très froid.

Mes changements: la recette originale demande 3 1/4 t. de lait, il semble que 3 tasses soient suffisantes pour obtenir un pudding qui fige bien. Aussi, 2 onces de chocolat était parfait pour un dessert de 4 portions, alors que la recette en demandait 3.

Imprimer la recette

mercredi 12 novembre 2008

Mission accomplie! Tarte à la crème brûlée au citron


Isabelle des Gourmandises d'Isa m'a demandé si j'étais 'Kap' de faire cette recette qu'elle même a déjà fait dans le passé! J'attendais le bon moment pour faire cette délicieuse tarte, sachant que je n'avais que 2 semaines pour relever le défi selon les règlements du jeu. Mission accomplie! Elle est facile à faire et très, très bonne. La balance entre l'acidité du citron et du sucre est parfaite. C'est à mon tour de demander à Clarisse de P'tite toque et Val de Le palais des saveurs êtes vous 'Kap' de faire cette merveilleuse recette de biscotti ?
Tarte à la crème brûlée au citron

Croûte:
1 t. de farine
1/4 t. de sucre
1 pincée de sel
6 c. à tab. de beurre
4 c. à tab. de crème 35%

1 blanc d'oeuf légèrement battu

Garniture:
3/4 t. de sucre, plus 2 c. à tab.
3/4 t. de crème 35%
4 gros jaunes d'oeufs
2 gros oeufs
1/2 t. de jus de citron
1 c. à tab. de zeste de citron

Combiner la farine, le sucre et le sel, ajouter le beurre en morceaux et malaxer jusqu'à l'incorporation du beurre. Ajouter la crème 35 % et bien mélanger. Former une boule et envelopper dans du film alimentaire. Réfrigérer 2 heures. Abaisser la pâte et la mettre dans un moule à tarte de 8" de diamètre. Badigeonner la pâte de blanc d'œuf et cuire à blanc pendant 18 min., four préchauffé à 350 F.
Pendant ce temps, mélanger les ingrédients de la garniture. Mettre ce mélange dans la croûte et cuire encore 30 min. Laisser refroidir 1 heure avant de saupoudrer de 2 cuillères à table de sucre et de passer au broil, jusqu'à ce que le sucre soit fondu et caramélisé.

Imprimer la recette

mardi 11 novembre 2008

Kugelhopf


Kugelhopf, kugelhopf, kugelhopf... que c'est amusant à dire! C'est pas un gâteau tel qu'on connaît, ce n'est pas non plus un pain... est-ce que ça va se manger ou rester au comptoir pour des jours? Aéré, léger, juste assez sucré, c'est la collation par excellence et hop, une petite tranche par ici, une autre par là et finalement il n'en reste plus! Ça me donnait l'impression d'être plus une pièce de Noël qu'un gâteau de tous les jours, d'autant plus que la préparation n'est pas difficile mais longue. Merci à Yolanda de The All-Purpose Girl d'avoir choisi cette recette pour les Mardis avec Dorie, je ne crois pas que j'aurais essayé cette recette si elle ne m'avait pas été imposée, et j'en suis très heureuse! Dans ma version, le seul changement est que je n'ai pas mis de raisins secs.

Kugelhopf

1/3 t. de raisins secs
1 1/2 c. à thé de levure instantanée
1/3 t. lait tiède
1 2/3 t. de farine
1/4 c. à thé de sel
2 gros œufs
1 jaune d'œuf
3 c. à tab. de sucre
1/2 t. de beurre non-salé, mou

Faire bouillir un peu d'eau et y plonger les raisins secs, fermer le feu et laisser gonfler pendant 2 minutes. Sortir de l'eau et bien les assécher.
Mettre la levure et le lait dans le bol du mélangeur. À l'aide d'une cuillère de bois, mélanger jusqu'à ce que la levure soit fondue. Ajouter la farine et le sel et mélanger juste assez pour humidifier la farine.
Dans un petit bol, battre à la fourchette les œufs et le jaune d'œuf. Munir le mélangeur du crochet et à vitesse basse, couler les œufs dans la préparation de farine, mélanger juste assez pour tout incorporer. Ajouter le sucre et augmenter la vitesse. Battre environ 5 min. ou jusqu'à ce que la pâte soit lisse.
Réduire la vitesse et ajouter le beurre en 4 ou 6 additions, s'assurer que chaque addition de beurre soit bien incorporer avant d'ajouter le suivant, à ce stade la pâte sera très molle. Augmenter la vitesse de pétrissage et laisser tourner une dizaine de minutes ou jusqu'à ce que la pâte se détache des parois du bol et monte sur le crochet. Ajouter les raisins à la spatule.
Verser la pâte dans un bol propre, couvrir de plastique et laisser monter dans un endroit humide jusqu'à ce que la pâte ait presque doublée, environ 1 1/2h.
Dégonfler la pâte en la soulevant et en la faisant retomber dans le bol, couvrir le bol à nouveau et réfrigérer. Dégonfler à nouveau la pâte à tout les 30 minutes, jusqu'à ce qu'elle ne lève plus, soit pour environ 2 heures. Si le temps le permet, laisser la pâte reposer toute la nuit.
Beurrer généreusement un moule à kugelhopf et y déposer la pâte réfrigérée. Couvrir d'un papier parchemin beurré et laisser monter presque jusqu'au rebord du moule, environ 2-3 heures.
Lorsque la levée est presque terminé, placer la grille du four au centre et préchauffer à 375F. Retirer le papier beurré sur le gâteau, enfourner et cuire 10 minutes. Déposer une feuille de papier d'aluminium non-ajustée sur le dessus du gâteau et poursuivre la cuisson 15 à 20 minutes.
Pendant ce temps, préparer une plaque avec un papier d'aluminium au fond et déposer une grille sur cette plaque. Lorsque le kugelhopf est cuit, le démouler et placer sur la grille.
Faire fondre le beurre et l'en brosser doucement le gâteau pour qu'il soit imbibé de beurre en surface, puis saupoudrer le gâteau encore chaud de sucre. Laisser refroidir sur la grille. Au moment de servir, saupoudrer de sucre à glacer.

Imprimer la recette

mercredi 5 novembre 2008

Petites brioches feuilletées


Quand j'ai vue sur le site d'Isabelle des Gourmandises d'Isa ces petites brioches, j'ai su que je devais les faire dans un avenir très rapproché. Et bien, c'est fait et je n'est pas été déçue, je garde précieusement la recette et je compte bien les refaire souvent. Ce fut un délice le matin avec le café bien chaud et une bonne confiture...merci Isabelle!

Brioches feuilletées aux brisures de chocolat


3 t. de farine
1/4 t. de sucre
3 œufs battus
150 g de fromage frais
2 1/2 à thé de levure instantanée
1 pincée de sel
1/2 t. de beurre mou
Brisures de chocolat
1 œuf battu avec un peu de lait

Mélanger ensemble la farine, le sucre, les œufs, le fromage frais, le sel et la levure, couvrir et mettre au réfrigérateur pour la nuit.
Le lendemain, abaisser la pâte en un rectangle 3 fois plus long que large. Étendre le beurre sur 2/3 de la pâte, puis plier la pâte de façon à obtenir 3 épaisseurs de la façon suivante: replier le dernier 1/3 non-beurré sur le milieu puis recouvrir du dernier (beurré) par dessus. Tourner la pâte d'un 1/4 de tour, abaisser de nouveau et répéter cette opération 3 fois.

Abaisser la pâte sur un plan de travail enfariné pour former un rectangle de 18po. x 13 po. x 1/4 po. Parsemer la pâte de brisures de chocolat. Rouler la pâte en un boudin, et découper en 12 tranches d'1 po. de large. Déposer les tranches dans des moules à muffins beurrés ou muni d'un papier, badigeonner avec l'œuf battu et laisser pousser au comptoir pour 2h.

Préchauffer le four à 350F, badigeonner avec l'œuf battu une deuxième fois et cuire 20 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré. Démouler à la sortie du four et laisser refroidir sur une grille.

mardi 4 novembre 2008

Rugelach


Les rugelachs sont des biscuits classiques du temps des fêtes dans notre maison. Noël venu, ils sont en tête dans ma liste des sucreries à faire et ce sont toujours les premiers mangés. C'est simple à faire et pourtant ils donnent l'impression d'être des petites pâtisseries qui prennent des heures à préparer. Quand Piggy de Piggy's Cooking Journal a proposée la recette dans le cadre des Mardis avec Dorie, j'étais curieuse d'essayer une nouvelle version de ma recette habituelle pour me rendre compte qu'il n'y a presque pas de différences entre les deux! C'est vraiment une recette excellente!

Rugelach
Pour 36 biscuits

Pâte:
4 onces de fromage à la crème froid, coupé en 4 morceaux
1/2 t. de beurre non-salé froid, coupé en 4 morceaux
1 t. de farine
1/4 c. à thé de sel

Garniture:
2/3 t. de confiture de framboise, d'abricot ou de la marmelade

2 c. à tab. de sucre
1/2 c. à thé de cannelle
1/4 t. de noix hachés
1/4 t. de raisins secs
4 onces de chocolat mi-amer haché finement ou des brisures de chocolat miniatures

Dorure:
1 œuf
1 c. à thé d'eau froide
2 c. à tab. de sucre à gros grain

Pâte: Laisser le fromage à la crème et le beurre se détendre au comptoir pour 10 minutes. Mettre la farine et le sel dans le bol du robot culinaire, déposer les morceaux de fromage à la crème et de beurre par dessus et pulser 6-10 fois. Laisser ensuite tourner le robot jusqu'à ce que la pâte fasse de gros grumeaux mais qu'elle ne forme pas une boule. Déposer la pâte sur le comptoir, former une boule et diviser en 2 disques. Emballer dans un plastique et mettre au réfrigérateur pendant 2 heures.

Garniture: Réchauffer la confiture pour la rendre liquide. Mélanger ensemble le sucre et la cannelle. Munir deux plaques d'un papier parchemin.

Montage: Sortir un disque du réfrigérateur et sur une surface légèrement enfarinée, l'étendre pour obtenir un cercle de 11-12 pouces. Étendre une couche mince de confiture, saupoudrer de la moitié de la préparation sucre-cannelle. Déposer sur la pâte la moitié des noix, des raisins secs et du chocolat. À l'aide d'un papier ciré déposer sur la garniture, presser légèrement dans la pâte. Couper le cercle en 16 pointes. En commençant par la partie la plus large de la pointe rouler pour former un croissant. Déposer sur la plaque préparée en s'assurant que la pointe de la pâte se retrouve sous le croissant puis réfrigérer. Faire le même processus pour le deuxième disque de pâte et réfrigérer aussi pour au moins 30 minutes. Placer les grilles du four de façon à séparer l'espace en trois et préchauffer à 350F. Battre ensemble l'œuf et l'eau et badigeonner chaque biscuits, puis saupoudrer de sucre. Cuire 20-25 min, ou jusqu'à ce que les biscuits soient gonflés et dorés, en faisant une rotation haut-bas/devant-derrière à la mi-cuisson.

Mes changements et variations:
*Toujours fidèle à la confiture d'abricots, cette fois, j'ai utilisé de la confiture de framboises
*J'ai remplacé le sucre par de la cassonade
*J'ai mis des amandes moulues pour noix
*Je n'ai pas mis de raisins secs
*Je n'ai utilisé que 3 onces de chocolat et encore 2 onces aurait été suffisant à mon avis.

Imprimer la recette

mercredi 29 octobre 2008

Pizza


Et bien oui, je fais aussi parti de cette bande de Pâtissiers Audacieux! Pour ma première participation aux Daring Bakers, Rosa de Rosa's Yummy Yums a choisi de nous faire travailler une pâte à pizza. J'ai relevé le défi avec joie! La pizza est un repas aimé de tous et c'est le bon moment de faire participer tout le monde à la préparation du souper. J'ai choisi de faire ma pizza préféré, une pizza margarita et une autre à l'ail rôti. Sans plus tarder, voici la recette de pâte à pizza tiré du livre The Bread Baker's Apprentice de Peter Reinhart's.
Pâte à pizza

4 1/2 t. de farine à pain non-blanchie ou de farine tout-usage, froide
1 3/4 c. à thé de sel
1 c. à thé de levure rapide
1/4 t. d'huile
1 3/4 t. d'eau glacée
1 c. à tab. de sucre
Semoule ou maïs granulé pour glisser la pâte

Jour 1: Mélanger ensemble la farine, le sel et la levure dans le bol du mélangeur. Ajouter l'huile, le sucre et l'eau et mélanger avec le crochet pour obtenir une boule de pâte, puis laisser pétrir à vitesse moyenne pendant 5-7 min. Si la pâte est trop collante ajouter un peu de farine ou si trop sèche, ajouter de l'eau. La consistance finale de la pâte devrait être élastique et légèrement collante.
Enfariner une surface de travail. Munir de papier parchemin une plaque et huiler légèrement le papier. Couper la pâte en 6 portions égales, enfariner les morceaux de pâte et en former des boules. Transférer sur la plaque préparée et vaporiser d'huile les boules. Envelopper la plaque dans une pellicule de plastique ou dans un grand sac. Mettre la plaque au réfrigérateur et laissé reposer pour la nuit ou jusqu'à 3 jours. (Ou emballer et congeler)

Jour 2: Retirer le nombre de boule de pâte désiré du réfrigérateur. Enfariner le comptoir et vaporiser légèrement d'huile. Placer les boules de pâte sur la surface préparée et saupoudrer de farine. Presser légèrement les boules de pâte en disques d' 1/2 po. d'épais et de 5 po. de diamètre. Enfariner et vaporiser d'huile à nouveau. Couvrir d'un plastique sans ajuster et laissé reposer 2 heures.
45 min. avant de cuire les pizzas, placer une pierre à pizza dans le tiers inférieur du four et préchauffer à 500F.
Enfariner ou saupoudrer généreusement de maïs granulé sur l'envers d'une grande plaque (il faudra être généreux pour que la pizza préparée glisse sur la pierre dans le four). Étirer une boule de pâte à la fois, avec les mains ou le rouleau à pâte pour obtenir un disque de 9-12 po. Déposer sur le dos de la plaque enfarinée, garnir au goût et glisser sur la pierre. Cuire 5-8 minutes. Sortir la pizza du four et attendre 3-5 min. avant de couper en portions.

Pizza Margarita

Tomates fraîches
Huile d'olive
Basilic
Mozzarella frais
Sel et poivre

Couper les tomates en quartiers, retirer la pulpe, tailler en petits dés et déposer dans un bol. Ajouter un filet d'huile et assaisonner de sel et de poivre. (On peu aussi faire simplement des tranches de tomates qu'on dépose sur la pâte, mais je trouve le résultat trop mouillé).
Couper la mozzarella en tranches et hacher le basilic.
Déposer sur la pâte à pizza quelques cuillerées de tomates, ajouter les tranches de mozzarella et garnir de basilic, enfourné.

Pizza blanche à l'ail rôti

2 c. à tab. de beurre
2 c. à tab. de farine
1 t. de lait
1/2 c. à thé de sel
1/4 c. à thé de cayenne
1 tête d'ail rôti*
Mozzarella frais tranchée
2 c. à tab. de basilic frais haché
2 c. à tab. de persil frais haché

Dans une casserole, fondre le beurre, ajouter la farine et cuire 1-2 minutes. En fouettant, ajouter le lait et les assaisonnement et laisser cuire doucement jusqu'à épaississement en brassant continuellement. Ajouter l'ail rôti à cette béchamel et laisser refroidir.
Couvrir la pizza de cette sauce, ajouter la mozzarella et cuire 5-8 minutes. À la sorti du four, ajouter les herbes.

* Couper le premier quart de la tête d'ail et placer sur une plaque. Couler un peu d'huile sur les gousses, saler et poivrer. Mettre au four, tête vers le bas, à 350F, environ 45 min.

Imprimer la recette.

mardi 28 octobre 2008

Chocolate-chocolate cupcakes


Dans le cadre des Mardis avec Dorie, Clara de I ♥ food for thought a proposé de faire ces petits gâteaux et, quelle bonne idée que de suggérer de les décorer pour l'halloween. Normalement, je n'aurais pas pris la peine de fabriquer des petites citrouilles en pâte d'amande mais c'est la beauté du jeu que de prendre le temps de faire plus que d'ordinaire. J'ai beaucoup aimé cette recette facile à faire et apprécié de tous. En bonus, j'ai passé un bon moment avec mon petit garçon qui m'a vraiment surpris avec ses talents caché de modeleur... ou peut-être est-ce le fruit des heures qu'il passe à jouer avec sa pâte à modeler!

Chocolate-chocolate cupcakes

1 t. de farine
1/4 t. de poudre de cacao
1/4 c. à thé de poudre à pâte
1/4 c. à thé de bicarbonate de soude
1/4 c. à thé de sel
1/2 t. de beurre non-salé, mou
3/4 t. de sucre (1/2 t. pour moi était parfait)
1 gros œuf
1 gros jaune d'œuf
1/2 c. à thé de vanille
1/2 t. de lait de babeurre
2 onces de chocolat mi-amer, fondu et refroidi

Placer la grille au centre du four et préchauffer à 350F. Placer des papiers dans 12 moules à muffins.
Tamiser ensemble la farine, la poudre à pâte, la bicarbonate de soude et le sel.
Dans le bol du mélangeur, battre le beurre pour le rendre crémeux, ajouter le sucre et battre encore deux minutes pour bien l'incorporer au beurre. Ajouter l'œuf, battre une minute, puis le jaune d'œuf et battre encore une minute. Ajouter la vanille puis réduire la vitesse du mélangeur et ajouter la moitié des ingrédients secs, mélanger juste pour incorporer. Ajouter le lait de babeurre, mélanger légèrement, puis ajouter le reste des ingrédients secs. À la spatule, ajouter le chocolat fondu. Diviser la pâte dans les moules préparer et cuire 22-25 minutes ou jusqu'à ce qu'un couteau inséré au centre d'un gâteau ressorte propre.

Glaçage

3 onces de chocolat mi-amer grossièrement haché
1 c. à tab. de sucre à glacer
2 c. à tab. de beurre froid, coupé en 6 morceaux

Faire fondre le chocolat au bain-marie puis laisser reposer au comptoir 5 min. À la spatule ajouter le sucre à glacer et les morceaux de beurre. Si la ganache est trop liquide déposer le bol de ganache dans un autre bol rempli d'eau froide pour quelques secondes. Tartiner les petits gâteaux de cette ganache.

mercredi 22 octobre 2008

Poulet frit, Oui! Oui!


De temps en temps, un p'tit coup de friture ça fait du bien et puisque j'en fais rarement, il faut que ce soit à la hauteur de mes attentes. Si comme moi vous n'aimez pas ce que nous offre la restauration rapide pour le poulet frit, il faut le faire maison. Et là, je crois avoir trouvé Ze recette à faire à la maison, du moins, elle surpasse ce que j'ai pu goûter jusqu'à maintenant. La recette est toute simple et très facile à faire.
Je me souviens de ma mère qui gardait précieusement La Recette du Colonel, persuadée qu'il s'agissait de la vraie de vraie. Si mon souvenir est bon, il y avait une vingtaine d'ingrédients et je ne me rappelle pas en avoir mangé: probablement trop long à préparer.
Il y a quelques temps j'ai eu une rage de rondelles d'oignon. J'ai étudié plusieurs recettes offertes puis je me suis arrêté sur une qui s'avéra être une pure déception, sans compter que cette recette demandait de la farine de riz que j'ai acheté à gros prix. Déçue d'avoir un ingrédient dans mes armoires qui n'avait pas vraiment d'avenir, c'est à ce moment que je fais le lien... Largement inspiré de cette recette, voici comment je l'ai fait:

Poulet frit

1 poulet coupé en 10 morceaux
(2 hauts de cuisse, 2 pilons, 2 ailes et 4 morceaux de poitrines)
2 t. de babeurre
1/2 t. de farine tout usage
1/2 t. de farine de riz
Sel et poivre
Huile pour friture

Placer les morceaux de poulet dans un sac de plastique refermable ou un bol avec couvercle et y couler le babeurre, saler et poivrer. Laisser le poulet mariner au réfrigérateur plusieurs heures, idéalement toute une nuit.
Doubler un sac de papier brun d'un autre sac pour obtenir 2 épaisseurs de sac. Ajouter les farines, du sel et du poivre.
Égoutter bien les morceaux de poulet et ajouter les morceaux 2 par 2 dans le sac et bien agiter pour enrober les morceaux de farine, mettre de côté.
Chauffer l'huile à 360F et dorer quelques morceaux à la fois, les retourner pour qu'ils colorent des 2 côtés. Sortir les morceaux et déposer sur du papier absorbant puis sur une grille placé sur une plaque allant au four. (Prendre soin de faire remonter la température de l'huile entre chaque nouvelle friture.)
Terminer la cuisson au four (à chaleur tournante, si possible) à 375F pour environ 15 minutes.

* Le babeurre apporte vraiment un changement au poulet. Non seulement une fois cuit le poulet est tendre et juteux, mais avec l'ajout de sel, il permet aussi d'assaisonner le poulet jusqu'au centre.
* Il n'y a pas de quantité de sel, il faut y aller au pif. La volaille a besoin d'une bonne quantité de sel pour être goûteuse mais évidemment qu'elle peut aussi l'être trop, allez-y avec l'instinct.

* Dans le mélange de farine, je trouve qu'il faut mettre beaucoup de poivre pour donner ce goût de poulet frit que je recherche, à chacun d'ajuster à leur aise.

Imprimer la recette.

mardi 21 octobre 2008

Pumpkin muffins


Quand j'ai décidé de participer aux Mardis avec Dorie c'était dans le but d'être forcé de faire des desserts plus souvent et d'essayer de nouvelles saveurs. Quand j'ai vu que Kelly de Sounding My Barbaric Gulp avait choisi une recette de muffin à la citrouille je ne sautais pas de joie. Cette courge magnifique, je ne l'ai pas cuisiné souvent parce que personne dans la maison n'aime son goût. Quand même, je me suis motivé, je l'ai fait et quelle surprise j'ai eu! Ces muffins sont partis comme des petits pains chauds! Hautement meilleur à la sortie du four, je n'ai pas trouvé que le goût de citrouille était fort et ce qui m'a absolument convaincu que cette recette était à refaire c'est la texture extrêmement moelleuse et humide. Pour moi, c'est une recette championne et je suis la première à être surprise de me l'entendre dire (ou plutôt écrire)!
*Je n'ai pas trouvé de purée de citrouille non-sucré. J'ai acheté une purée déjà préparé pour les tartes de marque E.D. Smith, pré-sucrée et pré-épicée, c'est pourquoi j'ai réduis la quantité de cannelle et de sucre... c'est peut-être aussi pour ça que le goût de citrouille était juste assez pour nous.

Pumpkin muffins

2 t. de farine
2 c. à thé de poudre à pâte
1/4 c. à thé de bicarbonate de soude
1/4 c. à thé de sel
3/4 c. à thé de cannelle (je n'ai mis qu'1/2)
1/2 c. à thé de gingembre moulu
1/8 c. à thé de muscade fraîchement moulu
Une pincée d'allspcice (je ne l'ai pas mis)
1/2 t. de beurre non-salé mou
1/2 t. de sucre (je n'ai mis qu'1/4)
1/4 t. de cassonade tassée (je n'ai mis que 2 grosses c. à tab.)
2 gros oeufs
1/2 c. à thé de vanille
3/4 t. de purée de citrouille non-sucré en boîte (j'ai mis de la garniture pour tarte à la citrouille)
1/4 t. de babeurre
1/2 t. de raisins secs
1/2 t. de pacanes ou de noix de grenoble hachés (j'ai choisi la pacane)
1/3 t. de graines de tournesol

Placer la grille au centre du four et préchauffer à 400F.
Beurrer ou déposer des contenants de papier dans 12 moules à muffins.
Tamiser la farine, la poudre à pâte, la bicarbonate de soude, le sel et les épices ensemble.
Dans le bol du mélangeur, battre le beurre puis ajouter les sucres et battre jusqu'à ce que le mélange soit aéré et lisse. Ajouter les oeufs un à un en battant une minute entre chacun, puis ajouter la vanille. Réduire la vitesse du mélangeur et ajouter la purée de citrouille et le babeurre. Ajouter les ingrédients secs et mélanger juste assez pour incorporer. À la spatule, incorporer les raisins secs et les noix hachés.
Diviser la pâte dans les moules à muffins et déposer quelques graines de tournesol sur le dessus de chaque muffin.
Cuire environ 25 minutes, ou jusqu'à ce qu'un petit couteau inséré au centre des muffins ressorte propre. Laisser reposer 5 minutes sur une grille dans le moule, puis démouler et terminer le refroidissement des muffins individuellement sur la grille.

mardi 14 octobre 2008

Lenox almond biscotti


Cette semaine la recette à concocter pour les Mardis avec Dorie en est une merveilleuse! Gretchen de Canela & comino a choisi une recette de biscotti (deux fois cuit ou bis-cuit ou biscuit ou biscotte???). J'ai à quelques reprises tenté des recettes de biscotti, parfois avec un certain succès et d'autres fois et bien, avec un résultat décevant. Cette recette est pour moi la meilleure à ce jour. Les biscottis sont bien craquants mais ne cassent pas les dents. Même dans le goût, l'équilibre est parfait. J'ai dégusté, pas plus tard que ce matin au petit-déjeuner, des biscottis servis avec un mélange de fromage ricotta et de framboises, quel délice à l'italienne!

Lenox almond biscotti

1 1/2 t. de farine
1 1/2 c. à thé de poudre à pâte
1/4 c. à thé de sel
1/2 t. de maïs jaune granulé
1/2 t. de beurre non-salé, mou
1 t. de sucre (pour moi 3/4 était suffisant)
2 oeufs
1 1/2 c. à thé d'extrait d'amande (pour moi 1 c. à thé était suffisant)
3/4 t. d'amandes effilées (pour moi, amandes entières blanchies)

Placer une grille au milieu du four et préchauffer à 350F. Préparer une plaque avec du papier parchemin.
Fouetter ensemble la farine, la poudre à pâte, le sel et la maïs jaune granulé.
Dans le mélangeur, battre le beurre avec le sucre environ 3 minutes, ajouter les œufs et battre encore 2 minutes, jusqu'à ce que le mélange soit lisse, crémeux et léger. Ajouter l'extrait d'amande. Réduire la vitesse des batteurs, ajouter les ingrédients secs et mélanger juste assez pour incorporer. Ajouter les amandes et mélanger pour incorporer.
La recette originale suggère de faire deux rectangles de pâte de 12 po. de long par 1 1/2 po. de large. J'ai plutôt fait un seul rectangle large d'environ 7 po., haut d'environ 1 pouce et aussi long que la quantité de pâte me permettait de le faire.
Cuire 15 min. (pour moi, 20 minutes), laisser refroidir dans la plaque, sur une grille 30 minutes. Transférer le gros biscuit sur une planche en prenant soin de ne pas le briser. Couper avec un couteau dentelé les bouts, puis en tranches de 3/4 po. Mettre les biscottis debout sur la plaque et retourner au four un autre 15 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés et fermes. Transférer les biscottis sur une grille et laisser refroidir complètement.

Ricotta avec miel et framboises
(source Giada Di Laurentiis)

Fromage ricotta
Poudre de cacao
Framboises fraîches
Miel
Biscottis

Dans un bol, déposer quelques cuillerées de fromage ricotta. Avec un petit tamis, saupoudrer du cacao sur le ricotta. Ajouter des framboises et arroser de miel. Manger ce délicieux mélange avec un biscotti qui servira de cuillère.

samedi 11 octobre 2008

Salade de thon


Un bon repas santé, léger et pourtant bien nourrissant. Quand le temps le permet, je laisse le thon cuit tremper dans un peu de vinaigrette, puis je monte la salade à la dernière minute en arrosant avec le reste de la vinaigrette.

Salade de thon

Huile
Sel et poivre
2 steaks de thon

1 lime, jus et zeste
2 c. à tab. de sauce soja
Quelques cuillerées de vinaigre de riz
Quelques gouttes de Tabasco
Sel et poivre
Huile

2 avocats en dés moyens
Poivrons rouge en lanières
Carottes en julienne
Laitue

Huiler, saler et poivrer les steaks. Chauffer une poêle et y faire cuire le poisson env. 2 min. de chaque côté ou plus longtemps si on l'aime bien cuit. Laisser refroidir et couper en gros cubes.

Fouetter ensemble le jus et le zeste de lime, la sauce soja, le vinaigre de riz, le Tabasco, sel et poivre et un peu d’huile. Goutter pour rectifier l’assaisonnement. Ajouter à la vinaigrette les avocats. Placer les légumes et les cubes de thon dans une assiette de service et arroser de la vinaigrette.

*Les ingrédients de la vinaigrette se marient bien ensemble, mais il semble que chaque fois que je la fais, je modifie les quantités. Il manque un peu de ceci ou de cela ou j'ai envie d'un peu moins d'un autre ingrédient, alors il faut goûter, ajuster, enlever ou ajouter à votre goût!


La recette est adaptée de celle-ci.

jeudi 9 octobre 2008

Biscuits aux pistaches et chocolat blanc


De bons petits biscuits! C'est la première fois que j'essaie cette recette trouvée sur ce site. Ils sont vraiment tendres, moelleux et délicieux avec toutes les pistaches croquantes et le goût bien défini du chocolat blanc. Je donne la recette telle que je l'ai essayé, mais la prochaine fois je couperai la quantité de sucre.

Biscuits aux pistaches et chocolat blanc

1/2 t. de beurre non-salé mou
1/2 t. de sucre
1/2 t. de cassonade
1 oeuf
1 c. à tab. de lait
1 c. à thé de vanille
1 1/4 t. de farine
1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
1/2 c. à thé de poudre à pâte
1/2 c. à thé de sel
1/2 t. de flocons d'avoine
3/4 t. de pistaches crues non-salées, hachées grossièrement
3/4 t. de pépites de chocolat blanc

Préchauffer le four à 350F.
Battre en crème le beurre et les sucres pendant 3 minutes. Ajouter l'oeuf, le lait et la vanille et brasser encore 3 minutes.
Dans un autre bol, tamiser la farine le bicarbonate de soude, la poudre à pâte et le sel, ajouter les flocons d'avoine. Ajouter ces ingrédients au mélange de beurre et mélanger doucement ensemble.
Plier les pistaches et les pépites de chocolat blanc dans la pâte. Déposer des cuillerées de pâte sur une plaque munie d'un papier parchemin et cuire 8-10 minutes. À la sortie du four laissé reposer sur la plaque quelques minutes avant de refroidir complètement les biscuits sur une grille.
Donne environ 3 douzaines de biscuits.

mardi 7 octobre 2008

Caramel-peanut-topped brownie cake


J'ai bien hâte de lire ce que les autres qui participent aux Mardis avec Dorie ont pensé de ce gâteau. La description prometteuse d'un gâteau au goût de brownie, moelleux et collant me donnait envie de m'en servir une belle grosse portion avant même de l'avoir fait... quoi que visuellement alléchant, j'ai été déçue par le résultat obtenu. Le gâteau n'a pris que 30 minutes à cuire et était très sec. En revanche, le caramel était très bon, mais avec le gâteau ordinaire, tout est devenu... bien, ordinaire. Est-ce moi ou la recette, j'en ai aucune idée!
Je ne suis pas capable de mélanger arachides et chocolat, alors j'ai utilisé des pacanes et mis une cuillère à table de fleur de sel dans le caramel pour en faire un bon caramel salé. Sinon, voici la recette originale. La recette a été selectionnée par Tammy de Wee treats by tammy.

Caramel-peanut-topped brownie cake

Pour le gâteau:
1 t. de farine
1 c. à thé de bicarbonate de soude
1/4 c. à thé de sel
1/2 t. de beurre non-salé, coupé en 8 morceaux
5 onces de chocolat mi-amer hachés grossièrement
3 gros oeufs
1/2 t. de cassonade tassée
1/4 t. de sucre
3 c. à tab. de sirop de maïs léger
1/2 c. à thé de vanille

Positionner une grille au centre du four et préchauffer à 350F. Beurrer et enfariner un moule à charnière de 8 pouces et placer dans le fond un papier parchemin. Déposer le moule sur une plaque aussi munie de papier parchemin.
Fouetter la farine, la bicarbonate de soude et le sel ensemble.
Dans un bain-marie, faire fondre le beurre et le chocolat ensemble, sans trop chauffer puis retirer du feu.
Dans un grand bol, fouetter ensemble les oeufs et les sucres, ajouter le sirop de maïs puis la vanille. Ajouter le mélange de beurre et de chocolat et fouetter. En travaillant toujours au fouet, ajouter le mélange de farine et fouetter jusqu'à ce que tout soit bien incorporé, sans plus. Déposer la pâte dans le moule et cuire 40-45 minutes ou jusqu'à ce que la pointe d'un couteau en ressorte propre.
Déposer sur une grille pour laisser refroidir pendant 15 minutes, puis retirer les côtés du moule et laisser refroidir complètement. Une fois refroidi, retourner le gâteau, retirer le dessous du moule et le papier parchemin, laver le dessous du moule et y replacer le gâteau, replacer aussi le côté du moule autour du gâteau, comme au départ.

Pour la garniture au caramel:
2 t. de sucre
1/2 t. d'eau
1 1/2 c. à tab. de sirop de maïs léger
2/3 t. de crème épaisse
2 c. à tab. de beurre mou
1 t. d'arachides salés

Dans un chaudron, mélanger le sucre, l'eau et le sirop de maïs. Chauffer à feu moyen-fort. Cuire 5-10 minutes sans brasser, jusqu'à ce que le caramel devienne d'une belle couleur ambré. Réduire le feu et ajouter la crème et le beurre. Brasser pour bien dissoudre les grumeaux et ajouter les arachides. Verser le caramel avec les arachides dans une tasse à mesurer en pyrex. Avec une cuillère, prendre les arachides et les distribuer sur le dessus du gâteau, puis verser assez de caramel pour bien couvrir les arachides. Laisser figer pendant une vingtaine de minutes. Pour servir, démouler en passant un couteau autour du gâteau, ou en enveloppant les côtés du moule d'un linge chaud.